CHALLES-LES-EAUX

351 Av des Massettes
73190 Challes-les-eaux

CHAMBÉRY

28 Bd de la colonne
73000 Chambéry

Le Pont de Beauvoisin

15 Place Professeur Trillat
38480 Le Pont de Beauvoisin

Pôle vision Savoie

Décollement de la rétine

Traitement du décollement de rétine

Le traitement est toujours chirurgical et constitue une urgence. Son but est de réappliquer la rétine décollée.

Plusieurs techniques existent, votre chirurgien choisira en fonction de différents facteurs (localisation et ancienneté du décollement, nombre de déchirures, âge, état du cristallin, etc…)

 

  • Chirurgie par voie externe ou cryoindentation : le chirurgien va créer une légère déformation de la paroi de l’œil (la sclère) pour la rapprocher de la déchirure de la rétine grâce à des bandes de silicone suturées contre la sclère.
  • Chirurgie intraoculaire ou vitrectomie : le chirurgien va enlever le vitré par découpe et aspiration au vitréotome puis aspirer le liquide sous rétinien.

Traitement par laser

Les déchirures sont traitées par laser ou cryothérapie pour réaliser comme une « soudure » autour de celles-ci.

Quelle que soit la technique, dans la plupart des cas une bulle de gaz est injectée dans la cavité vitréenne, elle va persister quelques semaines et se résorber spontanément pour être remplacée par l’humeur aqueuse (liquide naturel de l’œil).

Après l’intervention, une position dite « position bulle » (ou une alternance de position) vous sera expliquée et prescrite par votre chirurgien afin que le gaz appuie sur les déchirures.

Plus rarement et en fonction du décollement de rétine de l’huile de silicone peut être injectée à la place du gaz. Cela nécessitera une réintervention 3 à 6 mois plus tard pour l’ablation de la silicone.

Le décollement de rétine est grave et la récupération visuelle espérée peut ne pas être atteinte, il persiste souvent des séquelles visuelles, ce malgré un traitement optimal.


De plus, comme pour toute chirurgie, il existe des complications possibles : Cataracte, récidive du décollement de rétine, endophtalmie, hypertonie, membrane épirétinienne, etc …

Fiche SFO

Pour plus d’informations, vous pouvez visualiser la feuille d’information de la Société Française d’Ophtalmologie.
Retour en haut