CHALLES-LES-EAUX

351 Av des Massettes
73190 Challes-les-eaux

CHAMBÉRY

28 Bd de la colonne
73000 Chambéry

Le Pont de Beauvoisin

15 Place Professeur Trillat
38480 Le Pont de Beauvoisin

Pôle vision Savoie

la dégénérescence maculaire

LA DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie oculaire répandue caractérisée par des lésions progressives de la macula, et est l’une des principales causes de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Elle est caractérisée par l’apparition progressive d’une baisse de vision centrale, principalement en vision de près, de déformations visuelles (métamorphopsies), et parfois dans les formes les plus aiguës, d’une tache centrale (scotome visuel).
Son suivi nécessite un examen de la rétine et plus particulièrement de la macula, et une OCT maculaire, examen rapide et indolore, permettant d’analyser les différentes couches de la rétine.
L’âge, l’exposition au soleil sans protection, le tabac et l’hérédité sont les principaux facteurs de risques reconnus de DMLA. Des facteurs nutritionnels (acides gras insaturés oméga et antioxydanst) semblent également jouer un rôle dans cette pathologie.

Symptômes

La DMLA est une pathologie évoluant plus ou moins rapidement selon les patients.

La déformation des images (métamorphopsies) est un signe typique de DMLA. Ce symptôme (ou toute modification de votre perception des lignes droites ou de la grille d’Amsler) impose une consultation ophtalmologique dans les 72 heures.

Communément nous dissocions deux formes de DMLA :

  1. DMLA sèche : forme la plus courante de dégénérescence impliquant l’accumulation de drusens (dépôts jaunes) sous la macula, entraînant une perte progressive de la vision par atrophie secondaire de la rétine. 
  2. DMLA humide : Moins courante mais plus grave, la DMLA humide implique la croissance de vaisseaux sanguins anormaux sous la rétine. Ces vaisseaux peuvent « fuir » (œdème ou saignement dans les cas les plus graves) et provoquer une perte de vision rapide s’ils ne sont pas traités. 

Traitement

  • DMLA sèche
Il n’existe actuellement aucun traitement efficace contre la DMLA sèche. De nombreuses études sont en cours pour étudier les pistes de traitement futur.
  • DMLA humide

Les injections intravitréennes de médicaments anti-VEGF constituent le traitement principal de la DMLA humide. La durée d’action de ces molécules étant limitées dans le temps, ces injections sont souvent amenées à être répétées.
Elles sont effectuées en ambulatoire, après plusieurs instillations de collyres anesthésiants et une désinfection oculaire réalisé selon un protocole strict. Bien qu’impressionnantes, elle ne sont pas plus douloureuses qu’une prise de sang, et les complications rarissimes.

Quelle que soit le type de DMLA, Il est important de limiter sa progression en protégeant ses yeux du soleil, en respectant une alimentation équilibrée (associée à des compléments alimentaires si besoin : régimes riches en antioxydants, en vitamines (A, C et E), ainsi qu’en acides gras oméga).
Les fumeurs doivent impérativement stopper leur consommation.
Les patients sont également invités à effectuer une auto-surveillance régulière, et à consulter rapidement en cas de dégradation importante de la vision (notamment en cas d’apparition de déformations visuelles (métamorphopsies ou scotome).
Retour en haut