CHALLES-LES-EAUX

351 Av des Massettes
73190 Challes-les-eaux

CHAMBÉRY

28 Bd de la colonne
73000 Chambéry

Le Pont de Beauvoisin

15 Place Professeur Trillat
38480 Le Pont de Beauvoisin

Pôle vision Savoie

trouble réfractif

L'oeil, une puissante loupe

L’œil est en quelque sorte une « puissante loupe » ayant pour objectif de focaliser, lorsqu’il est au repos, l’ensemble des images en un point au centre de la rétine (zone de la macula), laquelle va, par l’intermédiaire du nerf optique transmettre ces informations au cerveau.

Dans un œil parfait (dit emmétrope), au repos (c’est-à-dire en l’absence d’accommodation), l’ensemble des images venant de loin (>4m), doivent converger et se rassembler en un point central de la rétine.

La Myopie

La myopie est généralement due à un œil « trop long », la myopie est responsable d’une défocalisation des images en avant de la rétine. Il est donc nécessaire de porter une correction optique avec des verres divergents, permettant de compenser ce décentrement. En l’absence de correction, le myope a une vision mauvaise de loin, mais une bonne vision de près.

L'hypermétropie

À l’inverse, un œil hypermétrope est généralement « trop court », et est responsable d’une défocalisation des images en arrière de la rétine. Il est donc nécessaire de porter une correction optique avec des verres convergents. On comprend aisément qu’en utilisant l’effort d’accommodation, l’hypermétrope peut dans une certaine mesure, compenser ce défaut. Cependant cet effort est responsable à la longue d’une fatigue visuelle, voir de céphalées, d’où l’intérêt de prescrire des lunettes de repos.

Astigmatisme

L’astigmatisme n’est cette fois-ci pas dû à un problème de longueur de l’œil mais à une déformation de la cornée. Lorsque nous regardons un œil de face, la cornée apparait ronde, comme un ballon de foot. Dans le cas de l’astigmatisme, l’œil apparait ovalisé de manière régulière, comme un ballon de rugby. Les conséquences optiques sont complexes, se répercutant plutôt sur la vision de loin, mais pouvant être aisément compensées par des lunettes.

Presbytie :

Cependant lorsque l’œil emmétrope est en vision rapprochée (< 4m) et non plus en vision de loin comme dans les exemples précédents, il va devoir, pour maintenir sa vision nette, utiliser son accommodation. Plus l’objet est proche de l’œil plus l’accommodation doit être importante. Cependant au cours de notre vie, cette faculté d’accommodation se réduit progressivement à partir de 40 ans et devient quasi nulle à 65 ans, c’est la presbytie. C’est pourquoi, une personne ne portant pas de lunettes, devra à partir de 40 – 45 ans en porter pour sa vision de près.

Retour en haut